Douleur au cou

Douleur au cou

aucun médecin ne peut vous aider

Une visite chez le médecin n’est en aucun cas une réaction exagérée à une douleur cervicale particulièrement persistante. Un professionnel de la santé peut déterminer le déclencheur des symptômes avant qu’ils ne deviennent chroniques.

Mais dans de rares cas, même les meilleures mesures thérapeutiques n’apportent aucun soulagement.

 

Une approche holistique a du sens

Le patient est-il aux prises avec une situation de vie particulièrement exigeante qui cause beaucoup de stress et entraîne des tensions ? Avec quelle posture passe-t-il la journée, est-il détendu la nuit ?

 

Douleur au cou la nuit

Si la nuque est déjà tendue ou même raide, s’allonger la nuit peut devenir une torture. Aucune position n’est confortable, certaines peuvent même être douloureuses. Il n’est pas facile de trouver du repos dans ces circonstances, même si vous êtes très fatigué.

La prise d’un analgésique ou d’un somnifère peut être tentante, mais elle ne doit pas devenir une habitude à long terme. Il est plutôt judicieux de gérer consciemment le stress et les tensions quotidiennes et de trouver des mesures appropriées pour se détendre.

Par exemple, si vous faites des sports légers tous les jours ou si vous vous faites masser de temps en temps, la tension n’apparaît souvent même pas. Des exercices de relaxation tels que le yoga ou l’entraînement autogène peuvent également prévenir les crampes douloureuses.

 

 

Douleur au cou au lit

La nuit, en particulier, alors que l’on devrait profiter de la récupération du stress et des tensions quotidiennes, de nombreuses personnes s’infligent inconsciemment des dommages physiques.

Rien qu’à cause du manque d’éducation, de nombreuses heures sont passées la nuit dans une position malsaine.

Les accessoires de couchage – en particulier l’oreiller – sont trop souvent achetés sans discernement ou choisis principalement pour des raisons financières. Il est particulièrement important de savoir dans quelle position la tête et la colonne cervicale sont positionnées nuit après nuit. Il est même possible qu’un mauvais oreiller provoque des douleurs au cou. Selon le type de sommeil, des caractéristiques particulières de l’oreiller approprié sont requises.

 

Position du sommeil

Que vous dormiez sur le côté, sur le dos ou sur le ventre, chacun préfère une position de sommeil différente. La forme de la tête ou du cou de chaque personne est également différente, tout comme la largeur des épaules. Le choix de l’oreiller à utiliser pour les douleurs aux épaules varie selon la taille de la personne.

Afin d’éviter une position anatomique ou orthopédique incorrecte, chaque dormeur doit disposer d’un oreiller individuel adapté à sa morphologie. D’une part, cela dépend de ses besoins personnels, d’autre part de facteurs tels que la taille, la forme du corps et aussi les habitudes de sommeil. Une fois que vous aurez dormi avec le bon oreiller, vous remarquerez la différence.

L’importance d’un oreiller adapté est encore souvent sous-estimée. Toutefois, cela contribue de manière significative à un sommeil réparateur, à condition que la nuque et la région du cou soient correctement soutenues et stabilisées. Cependant, ce n’est pas seulement la tête, le cou et la gorge qui doivent être correctement soutenus, mais tout le corps. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser un système de sommeil orthopédique complet qui soutient et soulage correctement et efficacement le corps pendant le sommeil.

 

Oreiller contre la douleur au cou :

Indépendamment des exigences personnelles, chaque oreiller doit au moins répondre aux exigences suivantes :

– Une grande flexibilité est un indicateur d’un bon oreiller, car le dormeur change de position de sommeil plusieurs fois pendant la nuit.

– Avant tout, le cou, qui supporte la charge de la tête, doit avoir une base appropriée qui répond à toutes les exigences d’une position couchée orthopédique correcte. Cette zone est particulièrement sensible à la douleur et critique.

– Lorsque l’on utilise des coussins trop durs, non seulement l’ajustement individuel est impossible, mais le fonctionnement des nerfs et des vaisseaux sanguins est également perturbé.

– Lorsqu’on est allongé pendant une longue période, l’oreiller doit également avoir la capacité d’absorber la transpiration de la tête et du cou. Ici, la laine de mouton vierge, qui est l’une des meilleures fibres climatiques, est un très bon choix.

 

Douleur au cou Electrosmog

En plus des mauvaises conditions ergonomiques, qui peuvent exercer une forte pression sur la nuque en particulier, l’électrosmog perturbe également le repos nocturne – même si c’est sous une forme qui n’est pas directement tangible.

Car les appareils électriques omniprésents, même le radio-réveil et la lampe de chevet apparemment inoffensive, génèrent des radiations.

De nombreuses personnes y réagissent avec sensibilité et ne trouvent donc pas un sommeil réparateur. Ainsi, si vous ne voulez pas interdire tous les appareils électriques dans votre chambre ou les débrancher la nuit, vous risquez de perdre la régénération nocturne.

Catégories :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *